Comment soulager les règles douloureuses ?

Posté le : mars 27, 2017

Catégories : Sante , Cycle Menstruel , Astuces

Les règles sont un écoulement joyeux !Ah les règles… Pas toujours une partie de plaisir, surtout quand les douleurs accompagnent cet écoulement joyeux.

Les règles douloureuses sont un symptôme identifiédes menstruations et font partie des signes communs et “normaux” liés à cette période. Ceci dit, ce n’est pas non plus une fatalité.

Laissez-nous vous guider pour mieux comprendre et agir sur les douleurs que vous pourriez avoir pendant vos menstruations et n’hésitez pas à commenter en bas de cet article pour nous raconter comment se passent vos règles.

 

Identifier et comprendre les douleurs des règles

 

Chaque femme est différente et aura un ressenti qui lui est propre, cependant, voici les principales gênes que l’on ressent au moment des règles et pourquoi elles arrivent (spoiler alert : c’est la faute aux hormones !) :

Numéro 1 : maux de ventre et/ou dans le bas du dos

DYSMÉNORRHÉE : c’est le terme médical un peu barbare qui décrit les crampes menstruelles (un peu barbares elles aussi !). Selon les femmes, elles ont une intensité plus ou moins forte. Elles sont causées par une augmentation des prostaglandines, ces dernières provoquant des contractions de l’utérus pour favoriser l’expulsion de la muqueuse utérine qui tapisse les parois, l’endomètre. La sensation irradie jusque dans le bas du dos, au travers des terminaisons nerveuses. Et ça, ça fait mal !

 

Les maux de tête font partie des symptômes des règlesNuméro 2 : les maux de tête

Les œstrogènes, produits par les ovaires, comptent parmi les hormones les plus importantes du corps. Le cerveau, au travers des neurones, possède des récepteurs particulièrement sensibles aux variations d’œstrogènes. Si leur taux baisse, comme c’est le cas juste avant ou au début des règles, le fonctionnement cérébral va être affecté et on pourra ressentir des migraines.

 

Numéro 3 : les seins douloureuxLes seins sont plus sensibles pendant les règles à cause des hormones

La bataille d’hormones n’épargne aucune zone ! Les œstrogènes sont les hormones féminines par excellence. Elles sont responsables notamment des changements physiques notables à la puberté (développement de la poitrine, arrivée des poils et des premières règles…). Le taux d’œstrogène est amené à varier tout au long de la vie d’une femme, et c’est encore le cas chaque mois en période de règles. Ce taux qui augmente crée un gonflement des seins, atténué par l’augmentation de la progestérone qui prend alors le relais. Il arrive cependant que l’harmonisation ne soit pas parfaite, donc si le taux d’œstrogène reste trop élevé ou que celui de progestérone reste trop bas, cela entraîne des douleurs au niveau des seins, due à une tension plus forte. En effet, un taux d’œstrogène élevé a pour conséquence un ralentissement du métabolisme et de ce fait, une augmentation des cellules graisseuses.

 

Les nausées sont fréquentes pendant les règles chez les femmesNuméro 4 : nausées et diarrhées

Pour ce symptôme, on en revient à la prostaglandine, qui agit bien sur le muscle de l’utérus en le faisant contracter, mais qui peut également avoir des conséquences sur d’autres parties musculaires, notamment dans le tube digestif et l’estomac. En réaction, certaines femmes auront des nausées, parfois jusqu’aux vomissements ou encore des épisodes diarrhéiques.

 

 

 Que faire pour soulager les règles douloureuses ?

Les antalgiques, tels que l’ibuprofène, sont souvent conseillés pour soulager les règles douloureuses. Nous n’irons pas contre, mais il faut connaître aussi les façons plus naturelles de soulager sa souffrance menstruelle.

⇒ Voici nos 8 conseils pour prendre soin de vous !

 

Conseil 1 : Au chaud !

bouillotte-berlingot-noyau-de-cerise

Bouillotte sèche aux noyaux de cerise

La chaleur est un super remède aux règles douloureuses. Prélassez-vous dans un bon bain chaud ou utilisez une bouillotte à placer directement sur le ventre ou sur le bas du dos.

De manière générale, il est bon de garder toujours les reins au chaud pour éviter les tiraillements. C’est finalement votre ressenti qui vous guidera. Faites ce qui vous fait du bien et mettez-vous dans la position qui vous semble la plus confortable, même si vous vous retrouvez les pieds en l’air. En bref, écoutez-vous !

 

l'huile essentielle de menthe poivrée pour soulager les règles douloureusesConseil 2 : Les pouvoirs magiques des huiles essentielles

Utilisez de l’huile essentielle de menthe poivrée*, elle est bonne à tout faire.

Anti-spasmodique et anti-nauséeuse, elle aide à combattre les maux de ventre par voie interne ou en massage sur le bas du ventre :

  • mettre 1 à 2 gouttes, 3 fois par jour sur un sucre, un comprimé neutre ou dans une cuillère à café de miel ou d’huile végétale (équivalant 150 mg).
  • Pour le massage du ventre, diluer 1 à 2 gouttes dans de l’huile végétale, puis masser la zone.

Pour vaincre les maux de tête, il suffira d’une petite goutte sur la pulpe des doigts et de prendre un peu de bon temps en se massant le front et les tempes (en faisant bien attention à ne pas s’en mettre dans les yeux).

Mise en garde : l’huile essentielle de menthe poivrée contient de la menthone et doit être utilisée avec précautions en respectant les doses conseillées. Toujours bien se laver les mains après utilisation. Effet glacé, ne pas utiliser dans le bain ou sur une grande partie du corps, car risque d’hypothermie. Ne pas utiliser sur une plaie. Ne pas appliquer près des voies respiratoires. Interdit pour les personnes souffrant d’hypertension, les enfants de moins de 6 ans, ainsi que pour les femmes enceintes ou allaitantes. Pour de plus amples informations, consultez votre médecin.

 

Conseil 3 : Choisir sa protection avec soin

Si votre protection n’est pas adaptée à votre sensibilité, les sensations d’inconfort peuvent s’ajouter aux douleurs et décupler votre mal-être. On peut vous en parler, c’est notre cœur de métier !

Il est important de choisir des protections saines pour prendre soin de soiLes serviettes hygiéniques et protège-slips plim ont été créées pour vous rendre les règles plus agréables d’ailleurs ! Certaines protections, les serviettes jetables ou les tampons, génèrent irritations, mycoses, allergies, sécheresse, etc… De manière générale, porter une serviette jetable favorisera la macération du sang au contact de vos muqueuses et provoquera des mauvaises odeurs incommodantes. Les tampons, eux, vont absorber le sang, mais également toute la flore vaginale qui est nécessaire au bon fonctionnement de votre corps, et être ainsi responsables de sécheresse vaginale.

La coupe menstruelle et les serviettes hygiéniques lavables sont les alternatives saines pour les règles

En passant à des protections saines et durables telles que la serviette hygiénique lavable plim ou la cup Lunacopine, vous éviterez tous ces désagréments en faisant en plus un geste pour la planète.

Ça c’est pour se sentir mieux dans sa tête

Laissez un commentaire

Sign in