3 femmes qui ont marqué l’Histoire

Posté le : mars 8, 2020

Catégories : Actu

En cette Journée Internationale des Droits des Femmes, quoi de plus important que de découvrir (ou redécouvrir !) les figures féminines marquantes de notre Histoire? Parmi la multitude de femmes brillantes laissées dans l’ombre malgré leurs réussites, PliM a sélectionné 3 profils à mettre en lumière aujourd’hui.

 

Margaret Hamilton, créatrice du logiciel de guidage d’Apollo 11

Dans les années 60, le monde scientifique était quasi-exclusivement masculin. Pourtant Margaret Hamilton, informaticienne américaine, a obtenu un poste à responsabilités : elle dirigeait l’équipe qui a créé le logiciel utilisé par les missions Apollo1

Elle est à l’origine du logiciel de guidage ayant permis le voyage historique sur la Lune. Margaret Hamilton a reçu de nombreux prix et récompenses au cours de sa carrière, tel que le “NASA Exceptional Space Act Award for scientific and technical contributions en 2003” et le "Presidential Medal of Freedorm" en 2016 (la plus grande distinction civile aux États-Unis)2. Elle est également l’autrice de très nombreux articles scientifiques. Maman d’une petite fille, elle a dû lutter contre les critiques véhémentes sur son choix de faire carrière malgré tout. 

 

Nettie Stevens, première scientifique à identifier le chromosome Y

Nous devons à Nettie Stevens une des plus grandes découvertes biologiques du XXème siècle. Grâce à elle, il a été mis en lumière que les caractères chromosomiques déterminent le sexe des individus3. Ses contributions scientifiques remarquables lui ont permis de se démarquer comme généticienne dans le milieu très masculin de la science du XXème siècle. Elle a reçu en 1908 l’Alice Freeman Palmer Fellowship de l’American Association of University Women et est présente depuis 1994 au National Women's Hall of Fame4. Cependant, elle n’a pas eu droit à une reconnaissance à la hauteur de sa contribution, en partie à cause de la notoriété préalable de ses mentors, qui l’ont reléguée au second plan. 

 

Malala Yousafzai, la plus jeune lauréate du Prix Nobel de la paix

Dès ses 11 ans, Malala Yousafzai s’est imposée comme symbole de la lutte pour l’éducation des filles dans son pays natal, le Pakistan. Son opposition aux talibans qui voulaient interdire la scolarisation féminine a rendu ses prises de position et ses témoignages sur son blog pour la BBC particulièrement dangereux. Le 9 octobre 2012 elle a été grièvement blessée dans une tentative d’assassinat qui a accéléré sa médiatisation5. Véritable icône, elle a obtenu le prix Nobel de la paix en 2014 à seulement 17 ans, avec l’Indien Kailash Satyarthi6. Elle bénéficie aujourd’hui du soutien de nombreuses stars internationales ainsi que de personnalités politiques. Son livre Moi, Malala, je lutte pour l'éducation et je résiste aux talibans (2013), est paru dans de nombreux pays. 

 

1“About Margaret Hamilton”, A scientific study of the problems of digital engineering for space flight systems, with a view to their practical solution - NASA Office of Logic Design 

2NASA Press Release "NASA Honors Apollo ENgineer"

3Angeline Durand-Vallot, « Nettie Stevens et la découverte de la détermination chromosomique du sexe », dans Adeline Gargam, Femmes de sciences de l'Antiquité au xixe siècle : réalités et représentations

4www.womenofthehall.org, “Nettie Stevens”

5"Malala, militante de 14 ans, survit par miracle à une attaque des talibans", Le Monde

6"Le Prix Nobel de la paix attribué à la Pakistanaise Malala Yousafzai et à l'Indien Kailash Satyarthi", Libération.fr

Crédits photos :

Margaret Hamilton - Par Draper Laboratory; restored by Adam Cuerden.

Nettie Stevens - Par The Incubator (courtesy of Carnegie Institution of Washington)

Malala Yousafzai - Par DFID - UK Department for International Development