Booster son système immunitaire

Posté le : mars 25, 2020

Catégories : Sante

C'est le bon moment pour chouchouter notre système de défense, notre système immunitaire.

Avant de partir dans les conseils... si on faisait un peu les présentations ?

Le système immunitaire est un regroupement complexe d'agents différents dont l'objectif est notre bien-être. Leurs jobs consistent à l'identification, la neutralisation et la médiation avec des organismes extérieurs. Mais, ils ont aussi la charge du nettoyage et de la coordination des réparations après un incident. Vous pouvez ressentir l'énergie de ce travail via la rougeur, la chaleur et la douleur.

Toujours sur le terrain, certains patrouillent de manière globale dans le sang et dans la lymphe, ils sont mobiles et peuvent même se rendre jusqu'à l'endroit spécifique du problème. 

Pour ce faire, ils ouvrent les vaisseaux et emmènent du liquide avec eux, d'où les gonflements appelés oedèmes. Les ganglions appartiennent à ce système immunitaire. Ils sont comme des zones stations qui permettent de filtrer et de concentrer l'intervention. S'ils sont gonflés, c'est que votre corps travaille dur à se défendre dans cette zone.

Nous possédons aussi des zones type douane (les lymphoïdes) au niveau de la bouche et des intestins afin de contrôler ce qui rentre avant transformation et ce qui rentre dans notre sang.

Ceci étant posé, que pouvons-nous faire pour soutenir cette équipe ?

Détente moins de stress

En premier, se détendre ! 

Le stress est lui aussi un système de défense. Nous avons été conçus pour déguerpir à la vue d'un ours : le cœur s'accélère, la digestion s'arrête, les muscles du mouvement sont au taquet. Mais aujourd'hui, qui se fait courser par un ours ? Personne ! Cependant, le corps réagit de la même façon quelle que soit la peur. Nous nous retrouvons avec un corps sous tension et des messages qui l'invitent à la fuite alors que nous ne bougeons pas.

Quel bazar ! Nous épuisons nos ressources de défense et empêchons le bon fonctionnement des organes du quotidien.

Pensons donc à respirer. La respiration est un de mes outils préférés : pratique, portatif, ultra efficace et gratuit.

Le système nerveux est très lié à ce mécanisme. J'inspire, je suis sur le boost. J'expire, je suis sur le cool. En jouant avec ma respiration je peux régler mon état intérieur. Chouette, non ? 

Je vous recommande l'application androïd pranabreath qui propose différents cycles de respiration suivant l'intention. Si vous êtes plutôt iphone vous trouverez des applications de cohérence cardiaque. L'objectif est un peu différent car il s'agit de poser un rythme régulier apaisé, mais le résultat est du même ordre : cool raoulette ! 

Ces applications sont gratuites.

Tous les exercices qui permettront de calmer le mental et de lâcher prise seront des soutiens de l'immunité : méditation, relaxation, mais aussi toutes les activités de jeux et de création. En effet, il est important de cultiver la joie. Le rire est un des meilleurs stimulants de l'immunité.

N'hésitez pas à faire un tour sur la toile. Côté relax, mon chouchou est Cédric Michel, quelques secondes à l'écouter... et pouf ma tête déconnecte. 

faire du sport pour booster système immunitaire

En second, se mettre en mouvement ! 

En naturopathie, on dit que le mouvement c'est la vie. Les informations ont besoin de circuler. Le corps a besoin de recevoir ses nutriments et d'éliminer ses déchets. Dès que cela s'arrête, le vilain germe fait son lit et s’installe.

Rappelez-vous, si en plus vous êtes stressé.e, votre corps a besoin de ce mouvement. Pas besoin d'aller courir un marathon… gym douce, étirements, respiration sont déjà des premiers pas.

Si vous êtes sportive ou sportif, ne vous gênez pas, mais ne forcez pas à l'extrême non plus. Le sur-entrainement n'est pas idéal pour l’organisme. Le top c'est 20 minutes d'activité volontaire par jour !

Bien manger

En troisième et pas des moindre : l'alimentation ! 

Nous renouvelons notre corps tous les 7 ans. La matière première que l'on propose a forcément une incidence sur notre santé. Le conseil de base réside dans les 3V : végétal, vivant, varié.

Au quotidien, ceci se traduit par toujours avoir des sources végétales dans l'assiette (oui oui je parle de légumes là), dont une portion de cru (brut et disponible). Mais également varier régulièrement ce que nous proposons à notre corps pour apporter l'ensemble des nutriments nécessaires.

Les aliments qui apportent des matières premières intéressantes à notre système de défense sont : l'ail, l'oignon, le persil, les agrumes, ainsi que le foie de morue. 

Ce ne sont pas des légendes. Ils possèdent chacun des petites clefs hyper intéressantes pour nos défenses.

Cependant, il y a un truc incontournable que vous ne devez pas zapper. C'est la mastication ! Car même si votre assiette est au top, si vous ne mastiquez pas, ça va être le bazar dans votre système digestif. Vos sécrétions digestives se font dans le désordre, ça stagne et ça tourne en rond pour prendre des formes chimiques inadaptées. Et qui en subit les conséquences ? La douane intestinale !! Or, si vous la fatiguez, c'est l'ensemble de votre système immunitaire qui est perturbé.

Il y a un dernier élément dont je ne vous ai pas encore parlé. C'est la flore, le microbiote. Au niveau de notre peau et des muqueuses (dont l'intestin), il y a pleins de bactéries, de virus et de parasites. L'idée c'est d'être en bonne entente car certains sont super sympas. Ils nous aident en défense, captent le calcium, produisent des vitamines, etc… Donc si vous donnez de mauvaises "matières premières" à votre corps comme du sucre, des mauvaises graisses, etc… et qu'en plus, vous ne mastiquez pas, devinez quelle type de flore vous soutenez ? Celle qui est du côté des maladies!

Je viens de vous faire le tour du trépied santé : sérénités , mouvement, alimentation

Une naturopathe c'est en premier une éducatrice santé.

Maintenant, je te partage mes astuces.

Complément alimentaire

Qui dit alimentation dit "super aliments". Pour l'immunité, quels sont-ils ?

Les produits de la ruche sont toujours au top. Toute l'idée est d'en consommer raisonnablement, car à la base les abeilles les produisent pour elles mêmes. Si elles ne sont plus là, nous n'en auront plus.

Donc, en prévention, une cure de pollen peut être chouette. Si vous êtes fragile, vous pouvez aller jusqu'à la gelée royale. Et du coup, si vous êtes au bord de la bascule, la propolis est extraordinaire.

Les huiles de foie de requin ou de chimère sont intéressantes pour leurs alkyglycérols qui relancent l'immunité. Si vous sortez d'une grande phase de fatigue et que vous avez peur que vos défenses ne soient pas au top, c’est pour vous. 

Dans la famille des antioxydants, je suis sûre que vous avez déjà entendu parler des vertues de la vitamine C. On la trouve dans les agrumes, les kiwis, les choux crus (y compris la choucroute) et le persil. Quand votre entourage est plutôt à risque, n'hésitez pas à pousser un peu les doses en faisant une cure d'acérola ou de jus d'argousier. Une cure correspond a une prise régulière sur un temps donné : 7 jours, 14 jours ou 21 jours maximum. 

Que l'on soit entouré de personnes malades ou soi-même fragile, un produit que je trouve génial, c'est l'extrait de pépin de pamplemousse. En prévention, quelques gouttes chaque jour renforcent notre immunité. En cas de maladie, il s'agit d'un bon outil de renfort aux propositions médicales, et sans interaction si l'on prend soin de respecter la posologie inscrite sur le flacon.

La phyto ! La phyto !

Huile essentielle

Qui dit naturalité, dit "plantes". Vous voulez connaitre les plus intéressantes ? 

Les orties et le persil sont les grands gagnants ! D'un point de vue nutritif, ils sont exceptionnels.

La plante boosteur par excellence s'appelle échinacée. Elle se prend en alternative des super aliments, ou en complément,  suivant votre état de fatigue et le risque de contagion de votre environnement.

Ses contre-indications sont les allergies aux astéracées (sa famille botanique), les maladies auto-immunes (quand vos défenses se retournent contre vous, vous évitez de les booster) et pour la femme enceinte/allaitante. Vous la trouvez assez facilement en boutique bio ou sur internet sous la forme de teinture mère. Personnellement, je la commande chez Louis herboristerie.

Niveau huiles essentielles, rappelons qu'un flacon contient en fonction des plantes entre un demi-terrain et un terrain de foot de culture. Quelques gouttes correspondent donc à un gros shoot pour notre organisme et ont un fort impact écologique. 

Aux grands mots, les grands remèdes dit-on. Ok, mais je vous invite à les acheter en pharmacie et à vous faire confirmer qu'elles vous correspondent.

Niveau immunité, les incontournables sont la lavande (partout et toujours), l'arbre à thé (tee tree) et la ravensare (ravinsara).

Je vous les déconseille en interne (prise orale) sans l'avis d'un professionnel.

2 gouttes sur les poignets ou le plexus jusqu'à 3 fois par jour vous fourniront une bonne dose de principes actifs. 

Quand on distille une plante, ce qui en résulte en grande quantité, ce sont les hydrolats ou eaux florales.

Du coup, pour ces mêmes plantes, vous pouvez avoir un remède très doux et efficace, adapté aux publics les plus fragiles (personnes âgées, enfants, femmes enceintes). Il faut diluer une cuillère à soupe par jour dans un verre d'eau (ou une cuillère à café 2 fois par jour). Je vous conseille de prendre les hydrolats sous forme de cure (7 jours, 14 jours, 21 jours)

Pour ma part, je les commande soit chez gaec-fermedubienetre.fr, soit chez legattilier.com.

Avant d'utiliser ces remèdes concentrés, pourquoi ne pas revenir aux remèdes plus simples ?

Les infusions sont réconfortantes et chaleureuses. Je vais donc vous en présenter quelques-unes.

La camomille (plutôt matricaire) adoucit les muqueuses digestives et soutient certains agents de défense, d'où sa réputation de plante relax. 

Le tilleul calme le message nerveux qui commande aux muscles de se contracter. Nous avons parlé du stress, de son impact sur les muscles et donc du manque de circulation globale.

La mélisse relaxe les muscles du système digestif. Le bol alimentaire circule mieux et la douane a un travail plus fluide.

Il existe des mélanges avec des plantes qui soutiennent différentes filières de défense et ont un spectre assez large. Souvent, on y retrouve du thym, de la sarriette, de l'origan, du cynorhodon, du framboisier, du tussilage, etc…

Si votre palais apprécie, c'est que votre douane buccale y trouve un intérêt, alors n'hésitez pas.

N'oubliez jamais, il n'existe pas une solution pour tous mais plusieurs pour chacun. Donc, ce qui sera bon pour vous ne le sera pas forcément pour le voisin et inversement.



Chloé Lebesne est infirmère et naturopathe sur Strasbourg
Ambassadrice PliM depuis 4 ans, elle fait partie de nos expertes en santé naturelle qui viennent à votre rencontre sur les salons bio.