Osez l'innovation PliM, éprouvée et certifiée !

 

 

Révolutionnez votre quotidien !

L'innovation PliM, ce sont des serviettes hygiéniques lavables avec une composition verte et saine, une structure technique et performante et la promesse d'une consommation éco-responsable.

 

Vous aussi, osez l'innovation PliM !

Fines, légères et imper-respirantes, nos serviettes hygiéniques lavables respectent l’environnement, votre corps, mais aussi votre budget.

Zoom sur les choix engagés de notre R&D, et l'efficacité certifiée et éprouvée de nos solutions.

 

Composition des PliM

 

Une innovation verte et saine

Des matières écologiques

PliM et l'écologie, c'est une histoire d'engagement mais aussi d'innovation.

C'est pourquoi nous sélectionnons des matières naturelles de haute qualité pour nos serviettes hygiéniques lavables. Du coton issus de l’agriculture biologique, sans pesticide et sans produit chimique de synthèse sur les cultures.

Cette composition écologique aux propriétés autant bienfaitrices que techniques en hygiène intime a été reconnue procédé innovant écologique au Trophée Croissante Verte en 2012.

Les serviettes hygiéniques lavables PliM ont en effet relevé le défi de concevoir un textile naturel d'absorption aussi fin et performant que les protections jetables de la grande distribution.

 

 

Un procédé sain et naturel

Au coeur de l'innovation PliM, le respect de le santé et de l'intime.

C'est pourquoi nous concevons des serviettes lavables sans chlore, susceptible de produire de la dioxine. Agissant comme perturbateur endocrinien, la dioxine est suspectée d’être en cause dans l’apparition de nombreuses maladies telles que le cancer et l’endométriose.

Afin d’éviter tout risque pour la santé, PliM choisit donc d’utiliser du peroxyde d'hydrogène et de la soude caustique pour blanchir ses cotons bio. Nos modèles naturels n’ont, quant à eux, reçu aucun blanchiment.

Pas de rayonne non plus dans les PliM, contrairement à la plupart des serviettes jetables et tampons. Ceci pour éviter de provoquer des micro-lésions, respecter la flore vaginale et limiter les risques d’infection.

Enfin, la R&D PliM a choisi une certification de classe 1 pour ses membranes, donc la moins nocive, spécialement utilisée pour la peau des bébés. Ce film technique particulièrement sain pour la peau est réalisé en polyester certifié OEKOTEX-100, c'est-à-dire traité sans métaux lourds ni produits toxiques.

Résultat : des serviettes hygiéniques lavables parfaitement imperméables et respirantes, sans aucun compromis pour la santé et le respect de l'intime.

Pour la petite histoire...

La serviette hygiénique réutilisable nouvelle génération ne ressemble plus du tout à celle qu’utilisaient nos aïeules. Heureusement ! Dans les années 1800, les femmes devaient en effet porter un rectangle en tissu en chanvre lin ou coton plié en trois, accroché par des épingles à nourrice sur une grosse ceinture. Un dispositif qui n’était ni respirant, ni féminin, ni confortable…

Mais le progrès est passé par là et désormais on peut faire des merveilles avec du tissu. Ceci, sans utiliser de matières chimiques, polluantes et potentiellement nocives pour la santé.

 

Structure des PliM

 

Une R&D haute technicité

3 niveaux d'efficacité

L'innovation PliM se traduit par une technicité à trois niveaux :

1. Le tissu du dessus. En contact direct avec votre peau et le flux, il doit être doux, confortable et sain. Son but est de laisser passer les fluides afin de les diriger vers le noyau absorbant.

2. Le noyau absorbant. Il se trouve à l’intérieur de votre serviette hygiénique. Il se compose d’une ou plusieurs couches de tissus qui absorbent et retiennent le fluide.

3. Le dos. C’est la partie au contact des sous-vêtements. Le dos se compose de tissus résistants à l’humidité. Il sert à la fois à maintenir l’insert absorbant en place et à faire barrière contre l'humidité. Imper-respirante, cette membrane garantit une grande respirabilité : l’air circule et évite ainsi tout phénomène inconfortable de macération ou d’odeurs, mais aussi les irritations et mycoses.

6 atouts orientés performance

1. La finesse : seulement 3 mm d’épaisseur
2. La légèreté : moins de 20 g pour une PliM de taille medium
3. La respirabilité : pas de désagrément lié à la transpiration, pas de développement microbien, donc pas d’odeur
4. La sécurité : un clip ou deux pour fixer la serviette aux sous-vêtements, sans risque de glisse
5. L’imperméabilité : un tissage spécifique, qui guide le flux dans la longueur, sans fuites sur les bords
6. L’absorption : aucune sensation d’humidité, un confort optimal sur la peau

 

L'innovation PliM en bref

 

1. Une sécurité optimale grâce à un textile imperméable et respirant
2. Des matières sûres qui respectent votre intimité
3. Un concentré d’innovations pour votre confort, au quotidien

 

Durabilité des PliM

 

Innover pour économiser

Quand innovation rime avec économie !

L'innovation PliM, c'est aussi une consommation plus responsable.

C'est pourquoi nous concevons des serviettes réutilisables, particulièrement durables, pour réduire sa consommation et son budget d'hygiène intime de façon éco-responsable.

Leur duré de vie minimum est de 5 ans, les chiffres ne mentent pas :

- Coût de consommation avec des serviettes jetables = 325 €
- Et pour les lavables réutilisables, en fonction du flux = de 108 à 162 €

Choisir une serviette lavable, c’est donc faire des économies sur le long terme, à l'usage. Certes, ce choix représente un investissement à l’achat, d’une dizaine ou vingtaine d’euros la serviette. Mais cette dépense est vite rentabilisée !

À noter : les PliM coûtent en moyenne 16€ par an soit 1€21 par cycle menstruel. Cela représente une économie de 50% pour les femmes utilisant les PliM pour leur cycle et de 60 à 80% pour les personnes touchées par l’incontinence.

 

Vers le zéro déchet

À chaque cycle, une femme utilise entre 20 et 35 protections, jetées à la poubelle soit 10 à 20.000 serviettes ou tampons, au cours de sa vie.

À l’échelle de la France, 2 milliards de protections jetables sont utilisées. Non recyclées, elles partent en fumée… ou dans la nature où elles mettront des centaines d’années à se décomposer.

Opter pour les protections lavables, c’est donc aussi limiter sa production de déchets, au quotidien.

C’est choisir de ne pas verser d’argent aux industries très polluantes qui produisant les tampons et serviettes jetables.

 

C'est aussi ça, l'innovation PliM !


Suivez notre guide pour bien choisir ses serviettes hygiéniques plim !