luci

"C'était une rencontre formidable, étonnante, imprévisible. Luci, m'a fait comprendre à quel point on était loin de son corps et des valeurs essentielles de la femme. Utiliser des serviettes lavables m'a changé la vie... (C’est vraiment vrai !!)

Et j'ai continué mon bonhomme de chemin dans mon boulot d'ingénieur. Et puis 5 ans plus tard, je me suis dit : « C'est incroyable ! Ma vie de femme a changé et toujours personne pour faire connaitre les serviettes lavables en FRANCE. Personne ne les fabrique en joli coton bio… »

Après une longue réflexion : Non, mais ce n’est pas possible que ça marche ! Moi qui suis un peu bizarre, que je trouve ça génial c’est normal ! Mais les autres ? Jamais elles ne trouveront ça bien ?

Heu, papa, toi qui as financé mes études coûteuses, ça ne t’ennuie pas si je ne valorise plus mon diplôme et que je prends le risque de lancer une entreprise sur les serviettes hygiéniques lavables ? ... Je vous passe les doutes, questionnements et incompréhensions ! Et voilà PliM est lancé... Je vous passe le détail aussi de la négociation avec les banques, personne n'a vraiment voulu y croire, mais moi, si. Et ça suffisait. Voilà c'était en 2009 !" raconte Capucine.